4 centrales photovoltaïques verront le jour en Vendée d’ici 2017

0 Voir tous les commentaires

centrale solaire - ©EDF - PETIT JEAN LUCLe développement de l’énergie solaire a longtemps été freiné par des coûts de développement élevés. Désormais sur le chemin de la croissance, le photovoltaïque apparait comme une énergie proche de la parité réseau (être rentable sans subvention). À l’heure où le redécoupage territorial renforce les compétences environnementales des collectivités, certains départements se tournent vers cette énergie pour renforcer leur politique énergétique. C’est par exemple le cas de la Vendée, qui vient d’annoncer la future construction de 4 fermes solaires.


 

60 hectares reconvertis en zone de production photovoltaïque

La Société d’Économie Mixte (SEM) Vendée Énergie a présenté, le 5 janvier dernier, quatre projets de centrales photovoltaïques pour ce département situé dans la région des Pays de la Loire. Ces quatre unités de production renouvelables ont été remportées dans le cadre d’un appel à projets gouvernemental portant sur la construction de centrales solaires de grande puissance.

Ces centrales verront le jour d’ici 2017. Elles seront déployées sur d’anciens centres d’enfouissement technique de déchets, dans les communes d’Avrillé, de Givrand, de la Roche-sur-Yon et de Talmont-Saint-Hilaire. Une démarche vertueuse qui permettra de réhabiliter quelque 60 hectares de terrains en les recouvrant par 106.000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques de fabrication française (produits à Châtellerault dans la Vienne).

“Ce sont des projets entièrement français”, précise Alain Leboeuf, président du Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement de la Vendée. Le fabricant VMH Énergie s’est également engagé à récupérer les 62.000 panneaux lorsqu’ils arriveront en fin de cycle, d’ici une vingtaine d’années.

Grâce à une puissance installée totale de 18,2 MW, ces quatre centrales permettront de produire annuellement 22,7 GWh d’électricité verte : un volume qui permettra de répondre aux besoins en énergie électrique de plus de 13.400 foyers vendéens.

Le solaire pour renforcer le mix énergétique de la Vendée

Les travaux pour ces projets solaires devraient débuter fin 2016. Vendée Énergie espère ainsi une mise en service au dernier trimestre 2017. Une fois leur production lancée, ces quatre centrales viendront parfaire le mix énergétique renouvelable de la Vendée : “lors de leurs mises en service, elles apporteront 15,5 % de puissance photovoltaïque en plus à notre département”, explique Alain Leboeuf.

Actuellement, les énergies renouvelables représentent 10% du mix électrique vendéen. Elles couvrent les besoins de 40.000 foyers. Soucieux de son engagement dans la transition énergétique, le département s’est fixé un ambitieux objectif de développement : produire 50% de son électricité grâce au renouvelable d’ici 2025.

C’est en 2013 que la Vendée se lance dans l’énergie solaire, avec la construction de la centrale de Foussais-Payré. Un second projet est actuellement sur les rails : la plus grosse centrale photovoltaïque au sol du Grand Ouest (19.000 panneaux solaires) qui devrait voir le jour cette année sur la commune du Poiré-sur-Vie.

Dans le cadre du développement de ses structures photovoltaïques, la Vendée s’était initialement fixée un premier pallier de 53.000 foyers alimentés grâce au solaire d’ici 2020. Un objectif qui devrait être atteint… dès 2018.

En savoir plus

→ Bientôt quatre nouvelles centrales solaires au sol (Conseil Départemental de la Vendée)

→ Vendée : 4 grandes centrales solaires pour 2017 (France 3 Pays de la Loire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>