Apple devrait s’attaquer au marché de la voiture électrique

0 Voir tous les commentaires

Borne-de-recharge-pour-voiture-électrique-©-EDF-Photo-de-Yvan-Dubé.D’après un récent article paru dans le Wall Street Journal, la firme à la pomme serait déjà en train de s’attaquer au marché de la voiture électrique et vise une livraison de son premier modèle en 2019. Le but d’Apple est même à terme de proposer un modèle de voiture autonome.


 

Plus qu’une simple rumeur

La firme californienne jouissant d’une image de marque forte a tendance à beaucoup faire parler d’elle, aussi certains analystes préféraient se méfier des rumeurs quant à ce projet automobile. Toutefois, il s’agirait bien ici d’une réalité. Le nom du projet est bien connu : il s’agit de Titan.

Les effectifs travaillant sur le projet Titan doivent tripler et passer de 600 à 1800 personnes, probablement pour tenir le délai fixé à 2019. La firme, sans expérience dans le milieu automobile, s’est donc donné un défi de taille et nombre d’experts pointent la difficulté de respecter un tel délai.

Autre élément attestant de la véracité de cette information, le régulateur chargé de la circulation routière californienne, le DMV pour Department of Motor Vehicle, a confirmé avoir rencontré les managers d’Apple le 18 septembre pour échanger sur les normes en vigueur concernant les véhicules autonomes.

Une voiture électrique dans un premier temps

On a longtemps pensé qu’Apple souhaitait directement concurrencer Google et son projet de voiture autonome. Si un projet de voiture autonome est bien dans les tuyaux, Apple souhaite toutefois procéder par étapes en commençant par mettre au point un modèle électrique muni de quelques fonctionnalités ayant pour but d’améliorer l’expérience conducteur, comme l’assistant embouteillage.

Apple qui souhaitait profiter de l’expérience de Tesla en la matière, aurait même souhaité racheté l’entreprise d’Elon Musk, sans succès, et se serait donc contenté de débaucher un certain nombre d’ingénieurs pour qu’ils travaillent sur son propre projet.

Si le projet de voiture autonome est toujours d’actualité, la société à la pomme devra toutefois faire face à une concurrence forte de sociétés comme Valeo, Bosh ou Delphi qui travaillent depuis plusieurs années sur le sujet.

Un projet en partenariat avec un constructeur automobile

La question du partenariat sera également cruciale. Si le partenariat n’est pas dans l’ADN d’Apple, la firme californienne devra sûrement faire une exception ici, car la construction d’une voiture électrique nécessite des moyens et une expérience considérable.

Reste à savoir vers quel partenaire Apple pourrait se tourner. Des rumeurs parlent déjà de rencontres entre Apple et BMW, marque dont le design plaisait particulièrement à Steve Jobs, et le constructeur autrichien Magna-Steyr qui assemble la Peugeot RCZ.

Si quelques informations sortent ponctuellement, les managers d’Apple gardent le secret sur ce projet Titan. Selon les analystes toutefois, Apple ne devrait avoir aucun mal à trouver un partenaire automobile qui aurait beaucoup à gagner en profitant de  son image de marque. Le dernier grand mystère qui demeure et qui attise les passions est bien entendu le design du futur modèle qui sera, à n’en pas douter, surprenant.

En savoir plus

Report: Apple’s electric car arriving in 2019 (USA Today)

Apple : une voiture électrique en 2019 ? (Les Echos)

Apple : une première voiture électrique en 2019 ? (les Numériques)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>