Centrale solaire sur toiture: Eau de Paris a de grandes ambitions

0 Voir tous les commentaires

En novembre dernier, Eau de Paris a annoncé l’adoption d’un ambitieux plan climat-énergie. L’opérateur public en charge de la production et de la distribution de l’eau dans Paris compte notamment éviter annuellement l’émission de 4.500 tonnes équivalent CO2 grâce à la production d’énergie totalement renouvelable. Afin de contribuer à l’atteinte de cet objectif, Eau de Paris a annoncé la construction d’une centrale photovoltaïque en toiture dans le Val de Marne, qui devrait devenir à terme la plus grande installation de ce type en Île-de-France.


 

La plus grande centrale solaire sur toiture d’Île-de-France

Le département du Val de Marne devrait accueillir, d’ici 2018, la plus grande centrale photovoltaïque sur toiture d’Île-de-France. Eau de Paris, régie publique de production et de distribution d’eau, ambitionne en effet de déployer une centrale solaire de 12.000 mètres carrés sur la toiture du réservoir d’eau potable de la commune de Haÿ-les-Roses.

Après des travaux d’étanchéité prévus pour fin 2016, Eau de Paris lancera un vaste chantier afin de recouvrir plus de la moitié de la surface du toit de ce réservoir avec des panneaux photovoltaïques. Près de 10.000 modules devraient être installés en 2017. Lorsqu’elle sera mise en service, cette centrale solaire devrait produire 1.600 Mwh d’électricité par an. De quoi répondre aux besoins électriques de quelques 500 foyers tricolores.

Cette électricité totalement respectueuse de l’environnement, sera en effet injectée directement sur le réseau électrique local. Avec les 700 mètres carrés de panneaux solaires déjà installés sur la façade du réservoir, Eau de Paris permettra d’éviter l’émission de 92 tonnes équivalent CO2 chaque année.

Une démarche en faveur de la transition écologique

“On avait une étanchéité de toiture à refaire alors on s’est dit autant en profiter pour la refaire en solaire! La question des dérèglements climatiques a un impact sur notre production d’eau. On veut faire notre part pour lutter contre ces dérèglements”, a expliqué Célia Blauel, la présidente d’Eau de Paris.

L’installation des panneaux solaires sur la toiture d’un des réservoirs d’eau de Haÿ-les-Roses va nécessiter un investissement de 2,3 millions d’euros. En plus des 3 millions nécessaires aux travaux d’étanchéité. Un coût que la régie de distribution d’eau compte amortir grâce à la revente à EDF de l’électricité produite.

Pour les 6 prochaines années, Eau de Paris a décidé de consacrer une part de 55 millions d’euros de son plan pluriannuel d’investissement à l’accompagnement de la transition écologique sur le territoire. À ce titre, l’étude de l’installation de panneaux solaires devrait devenir systématique pour la société. Une démarche d’autant plus responsable qu’Eau de Paris “a un potentiel fort sur [son] patrimoine”.

En savoir plus

→ L’Haÿ-les-Roses va briller en champion du photovoltaïque (Le Parisien)

→ La plus grande centrale photovoltaïque sur toiture en Ile-de-France (Enerzine)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>