KDO’EKO: EDF poursuit sa lutte contre la précarité énergétique en Guadeloupe

0 Voir tous les commentaires

archipel de la guadeloupe - ©EDF - MORCEAU MARCDe mi-janvier à début février, EDF va distribuer près de 24.000 Packs KDO’EKO  à ses clients guadeloupéens les plus démunis, afin de leur permettre de réaliser des économies d’énergie. EDF maintient ainsi son engagement contre la précarité énergétique sur l’île, par ailleurs confrontée à une hausse importante de la demande en énergie.


 

 

Troisième édition de l’opération KDO’EKO

C’est la troisième année qu’EDF Guadeloupe mène l’opération KDO’EKO. Elle se déroule cette année en partenariat avec l’Association Guadeloupéenne pour l’Insertion Professionnelle et Sociale des Adultes et Handicapés (AGIPSHA, au Petit Pérou, Abymes), qui a étiqueté les colis, et La Poste qui en assure la distribution.

Les packs contiennent 3 lampes basse-consommation E27 (à vis) de 15W et 1 lampe basse consommation B22 (à baïonnette) de 15W. En 2011 le pack contenait une multiprise intelligente, et en 2012 une douchette à économie d’eau et deux régulateurs de débit pour robinet.

Tous ces équipements donnent la possibilité aux ménages de réduire leur facture énergétique. Les ampoules basse-consommation distribuées ce mois-ci permettent à elles-seules d’économiser 10GWh d’électricité sur 10 ans. Les économies d’eau chaude réalisées grâce aux équipements distribués en 2012 représentent jusqu’à 35€/an de moins sur la facture.

EDF lutte contre la précarité énergétique en Guadeloupe

Ces packs sont destinés aux clients EDF bénéficiaires du Tarif de Première Nécessité. Ce tarif concerne 23.662 ménages en Guadeloupe. Les critères pour en bénéficier sont de disposer de revenus donnant droit à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), ou de percevoir une aide au paiement d’une assurance complémentaire de santé (ACS), ou bien de disposer d’un revenu fiscal de référence annuel inférieur à 2.421 euros (dans les Dom) de part fiscale.

Les clients concernés habitent souvent des logements peu performants sur le plan énergétique et n’ont pas toujours les moyens de s’équiper en équipements économes en énergie. Par conséquent, les factures énergétiques représentent une part importante de leurs dépenses. Lorsqu’un ménage consacre plus de 10% de son revenu à payer ses factures énergétiques, on dit qu’il se trouve en situation de précarité énergétique.

En 2009 le nombre de ménages sous le seuil de pauvreté en France était de 3,8 millions, dont 3,6 millions en situation de précarité énergétique. Ce nombre augmente et la lutte contre la précarité énergétique est désormais un enjeu majeur.

Chaque année, EDF consacre 70 millions d’euros à la lutte contre la précarité énergétique. Cette somme permet notamment de financer des travaux de rénovation thermique des logements et la distribution de kits, comme le pack KDO’EKO en Guadeloupe.

Les économies d’énergie : une priorité en territoire insulaire

Indispensables pour réussir la transition énergétique française, les économies d’énergie sont encore plus une priorité pour les territoires insulaires comme la Guadeloupe. A cause de l’isolement géographique, les réseaux électriques insulaires ne peuvent pas  compter sur les importations d’électricité pour combler les tensions entre offre et demande. Pour éviter les coupures de courant, l’équilibre électrique doit donc être compensé localement, grâce une production très flexible.

Pour parvenir à respecter l’équilibre entre production et consommation, la Guadeloupe utilise principalement les énergies fossiles comme fourniture électrique de base. L’archipel produit ainsi plus de 80% de son électricité dans des centrales thermiques, de plus en plus modernes, mais qui restent moins respectueuses de l’environnement que le parc de production du continent. Il est donc important d’économiser l’énergie pour limiter le recours aux énergies fossiles, en attendant que le mix électrique de l’île ne devienne plus vert grâce au développement des énergies renouvelables (biomasse, éolien, solaire…).

De plus, la consommation d’électricité en Guadeloupe augmente plus vite qu’en métropole, notamment sous l’effet de la démocratisation des systèmes de climatisation dont le nombre à triplé au cours de la dernière décennie. 30% de l’électricité de Guadeloupe est désormais utilisée pour la climatisation. Il faut donc trouver des solutions pour économiser l’énergie, comme les packs distribués par EDF.

Le pack KDO’EKO et ses lampes basse consommation permettront une réduction des émissions de CO2 de 9.700 tonnes, selon EDF Archipel Guadeloupe. Cette action n’est pas une initiative isolée : EDF pilote des campagnes d’information et de sensibilisation aux économies d’énergie en Guadeloupe. De plus, le groupe pilote le projet Millener qui vise notamment à développer des solutions de stockage de l’énergie. A terme, elles permettront aux énergies renouvelables intermittentes d’occuper une part plus importante dans la production globale d’électricité.  

La distribution des pack KDO’EKO se poursuit jusqu’au début du mois de Février. Ci-dessous le planning de distribution de la Poste :

- vendredi 24 janvier : Pointe-Noire
- lundi 27 janvier : Pointe-à-Pitre
- mardi 28 janvier : Lamentin
- mercredi 29 janvier : Port-Louis
- jeudi 30 janvier : Saint-François
- vendredi 31 janvier : Vieux-Habitants
- lundi 3 février : Baie-Mahault
- mardi 4 février : Sainte-Rose
- mercredi 5 février : Basse-Terre
- jeudi 6 février : Anse-Bertrand et Baillif
- vendredi 7 février : Deshaies, La Désirade, Saint-Barthélemy, Saint-Louis de Marie-Galante, Terre-de-Bas, Terre-de-Haut, Capesterre de Marie-Galante

En savoir plus

 → EDF Guadeloupe : « des économies d’énergie pour tous » (DOMactu.com)

Précarité énergétique : 24 000 packs “KDO EKO” distribués en Guadeloupe (EDF Archipel Guadeloupe)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>