La Californie se fixe d’ambitieux objectifs en matière de politique énergétique

0 Voir tous les commentaires

EDF aux USA : ferme solaire de Sacramento Solar WiltonLa Californie fait aujourd’hui figure de pionnière dans la lutte contre le réchauffement climatique, aussi bien à l’échelle des Etats-Unis qu’à l’international. Pouvoirs publics et opérateurs privés s’évertuent à promouvoir l’esprit d’innovation, seul à même de développer de nouvelles technologies permettant d’atteindre des objectifs ambitieux.


 

De nouveaux objectifs ambitieux

Dans son discours inaugural, Jerry Brown, le gouverneur de la Californie récemment réélu a indiqué vouloir réduire de 50% la consommation d’énergie d’ici 2030 dans l’Etat de l’Ouest américain. Un objectif qui vient compléter un programme déjà bien ambitieux : d’ici 2020, la Californie envisage de réduire de 25% ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à leur niveau de 1990 ; d’ici 2030, elle ambitionne de produire 50% de son électricité grâce aux énergies renouvelables.

Dès 2006, les autorités de l’Etat californien avaient adopté une loi sur les solutions à mettre en oeuvre pour lutter contre le réchauffement climatique. Entré en vigueur en 2011, ce texte s’aligne sur les objectifs de Kyoto. Pour rappel, le gouvernement fédéral des Etats-Unis n’avait pas ratifié le protocole…

En Californie, les pouvoirs publics font valoir que les programmes environnementaux contribuent à créer des emplois et à stimuler les investissements dans les technologies “propres” ou “vertes”. Sans surprise, les travaux d’économistes indiquent que les Etats ayant une législation et une fiscalité favorables aux énergies renouvelables sont ceux qui connaissent la plus forte croissance en la matière.

L’exemple de l’énergie solaire

Aujourd’hui, l’énergie solaire demeure un secteur marginal dans le mix électrique américain (0,1%). Elle est toutefois la source d’énergie qui a enregistré la plus forte croissance au cours des trois dernières années. Une croissance dopée par des subventions et des crédits d’impôt accordés dans plusieurs Etats américains, tels que la Californie, l’Arizona, ou encore le New Jersey.

Pour preuve, la Californie est actuellement un des leaders américains en matière d’énergie solaire : cette dernière produit 6,4% de l’électricité de l’Etat de l’Ouest américain. La Californie, densément peuplée, peut s’appuyer sur un fort taux d’ensoleillement et sur la présence de déserts pour y installer de grandes fermes solaires.

Ainsi, il n’est pas anodin que la plus grande et la plus puissante centrale solaire du monde à ce jour ait été connectée au réseau californien au mois de décembre 2014. Dotée d’une capacité de 550 MW, cette ferme solaire occupe une surface de 25 km² et produit suffisamment d’électricité pour alimenter quelque 160.000 foyers.

Cette installation gigantesque constitue une étape importante pour atteindre les objectifs ambitieux que s’est fixés la Californie. En effet, la centrale de Topaz devrait éviter chaque année l’émission de 370.000 tonnes de CO2. C’est l’équivalent de 73.000 véhicules en circulation ! Les bénéfices ne sont pas qu’écologiques, ils sont également économiques, avec la création de 400 emplois.

En savoir plus

La Californie et ses objectifs dans le secteur de l’énergie (ABC, en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>