La France et la Chine s’engagent pour un accord climatique “contraignant”

0 Voir tous les commentaires

zone urbaine Chine - ©EDF - BOURGEOIS PHILIPPEAfin de boucler sa tournée internationale sur le climat, le président français était en Chine au début de la semaine, où il s’est entretenu avec son homologue Xi Jinping. Les deux chefs de l’Etat ont affiché leur “détermination à œuvrer ensemble” pour le succès de la COP21 et parvenir à un accord ambitieux et juridiquement contraignant.


 

Mécanisme de suivi des engagements et volonté de transparence

Confrontée à de graves problèmes de pollution atmosphérique, la Chine semble peu à peu s’ouvrir à la cause environnementale et renforce depuis quelques mois son action en faveur du climat.

Après avoir publié l’an dernier une contribution prometteuse, fixant son pic d’émissions de CO2 en 2030, le gouvernement chinois a cette semaine accepté de s’engager auprès de la France sur un projet d’accord contraignant pour le climat, chose à laquelle il s’était toujours refusé jusqu’à présent.

La déclaration commune signée ce lundi entre François Hollande et son homologue chinois Xi Jinping fait en effet état de nouvelles exigences imposant un mécanisme de révision des engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre tous les cinq ans.

Cette révision périodique est indispensable pour revenir progressivement vers la trajectoire compatible avec la limitation à deux degrés du réchauffement de la planète“, a fait valoir à cette occasion le président français.

Les deux pays se disent ainsi “favorables à ce qu’une revue complète ait lieu tous les cinq ans sur les progrès accomplis” et plaident pour l’instauration d’un “dialogue facilitateur” permettant de recenser ces progrès dès 2017-2018 et renforcer la lutte contre le réchauffement avant même 2020.

Un tel mécanisme permettrait donc aux 196 parties prenantes dans le cadre de l’accord global attendu, d’actualiser régulièrement leurs contributions déterminées au niveau national.

La Chine, un allié de poids pour le climat

La France, organisatrice de la COP21, espère donc qu’une telle clause fera partie du premier accord universel sur les changements climatiques qu’elle souhaite voir signé en décembre à Paris, et compte pour cela sur l’influence de son nouvel allié.

La Chine, plus gros pollueur à l’échelle mondiale et chef de fil des 134 pays en développement et émergents du G77, jouit d’une position privilégiée de par son statut mixte de pays émergent et de pays industrialisé, et devrait certainement peser dans la balance lors des négociations à venir.

Paris et Pékin ont par ailleurs affiché leur entente sur le financement de l’adaptation des pays les plus vulnérables au réchauffement climatique ou la mise en place d’un marché du carbone. Ils appellent pour cela à consacrer le principe de responsabilités communes mais différenciées pour limiter la hausse de la température mondiale en-dessous de 2°C.

Une déclaration qui pousse à l’optimisme

Si le succès de ces négociations n’est toujours pas garanti, le soutien chinois constitue toutefois pour François Hollande un pas en avant significatif vers la conclusion d’un accord ambitieux.

La signature de cette déclaration “ne veut pas dire que la conférence de Paris va forcément être un succès. L’échec est toujours possible. Mais les conditions du succès ont été posées à Pékin aujourd’hui“, a déclaré le président français.

De son côté, le président chinois a estimé que cette déclaration commune, qui comporte 21 points, montrait “l’engagement commun de faire réussir la conférence de Paris“.

A ce jour, les objectifs nationaux de réduction des GES transmis à l’ONU par 155 des 195 pays participant à la COP21, font envisager un réchauffement de la planète d’environ 2,7°C. Soit bien plus que les seuils de 1,5 °C à 2 °C évoqués lors de la dernière session de négociations organisée à Bonn.

En savoir plus

→ Paris et Pékin veulent un accord “contraignant” à la COP 21 (La Tribune)

→ La Chine et la France s’engagent avant la COP21 (Capital)

→ COP21 : la Chine et la France s’engagent contre le réchauffement climatique (Boursier)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>