Nouveau Poutès : un barrage innovant en Haute-Loire

0 Voir tous les commentaires

saumon remontant une rivière - © EDF - Keith RinglandLe Nouveau Poutès, centrale hydro-électrique respectueuse de l’environnement fluvial, est actuellement en phase de test au Lab EDF de Chatou, dans les Yvelines. Le groupe expérimente sur modèle réduit ce projet « unique et innovant » qui fait figure de première mondiale. Grâce à ce projet, la taille du barrage de Poutès, en Haute-Loire, va être fortement diminuer tout en conservant 85% de la production d’électricité.


 

Un barrage adapté aux migrations des saumons

Le barrage de Poutès a provoqué la controverse pendant de nombreuses années. Situé sur la rivière Allier, en Haute-Loire, il alimente en électricité la ville du Puy-en-Velay. Les défenseurs de l’environnement, inquiets de la disparition du saumon, poisson emblématique de la région, accusait le barrage d’empêcher ses migrations.

Le saumon atlantique effectue en effet un périple long de plusieurs milliers de kilomètres, depuis la Norvège et le Groenland, pour aller se reproduire dans le Haut-Allier. Le barrage était accusé de bloquer les déplacements du poisson et de perturber l’écosystème fluvial.

Après des négociations avec toutes les parties prenantes, les associations de défense de l’environnement et les élus locaux, un projet innovant a finalement fait le consensus et a été approuvé par le ministère de l’Environnement fin 2011. Depuis, EDF a investi plus de 400.000 euros pour mettre en place un outil d’aide à la conception du futur aménagement, qui respectera les migrations des saumons et la circulation des sédiments fluviaux.

Un investissement de vingt millions d’euros

Sur son site de Chatou dans les Yvelines, EDF réalise des études de courantologie sur un modèle réduit pour s’assurer de l’efficacité du franchissement piscicole. « C’est le plus grand modèle physique jamais réalisé dans l’un de nos trois sites » a déclaré Yvan Bercovitz, ingénieur de recherche R&D chez EDF dans une interview pour Mon43, un média local.

La cuve fluviale mesure en effet 25 mètres de long pour 10 mètres de large. Tous les matériaux utilisés ont été étudiés pour reproduire l’environnement naturelle, comme la mousse haute densité qui tapisse le fond du bassin.

Le Nouveau Poutès mesurera lui 66 mètres de long et la retenue d’eau s’étendra sur 300 mètres. C’est plus de dix fois moins que la retenue d’eau actuelle. Le barrage sera également abaissé de 18 à 5 mètres. L’investissement total est évalué à 20 millions d’euros. Le design final de la structure n’a pas encore été établi. Il sera arrêté une fois les résultats des tests obtenus.

Une production d’énergie renouvelable qui respecte l’environnement

Les responsables d’EDF parlent d’un projet « né de l’intelligence collective », qui va permettre de conserver 85 % de la production tout en diminuant nettement la taille du barrage pour faciliter la circulation des poissons et sédiments. Un travail important en recherche et développement a permis de concevoir une station de pompage innovante et plus efficace.

Conserver les capacités de production de Poutès était essentiel puisque l’énergie hydro-électrique possède l’avantage d’être décarbonnée. La production de cette énergie renouvelable est également sûre et flexible, il suffit de faire tourner plus ou moins de turbines pour varier la production.

Courant 2014, la concession sera attribuée à EDF après enquête publique. Les travaux, d’une durée de trois ans, devraient commencer fin 2016. EDF espère obtenir une concession sur cinquante ans.

En savoir plus

→ Au cœur même du très pointu et renommé centre de recherche d’EDF de Chatou (Yvelines) (La Montagne)

→ Haut-Allier : le nouveau Poutès prend forme au Lab EDF (vidéo) (Mon43.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>