Rénovation thermique : quel bilan pour le label RGE en 2015 ?

0 Voir tous les commentaires

renovation thermique - ©EDF - JANIN AGNESResponsable de l’émission de plus de 123 millions de tonnes de CO2 chaque année, le bâtiment est l’un des secteurs économiques les plus polluants et les plus énergivores de France. Soucieux d’améliorer le bilan carbone de l’habitat français, le gouvernement a placé l’amélioration des performances énergétiques du bâtiment au cœur de la transition énergétique. Des aides publiques à destination des particuliers ont notamment été mises en place. Elles sont cependant conditionnées, depuis janvier dernier, par l’obtention d’un label par les professionnels du bâtiment. Bilan 2015 et changements futurs, zoom sur le label Reconnu Garant de l’Environnement.


 

62.000 entreprises labélisées RGE

Qualibat, organisme de qualification et de certification des entreprises du Bâtiment, a annoncé le 17 décembre dernier que 62.000 entreprises tricolores étaient actuellement détentrices du label “Reconnu Garant de l’Environnement” (RGE).

Le dispositif RGE atteste du respect “d’un certain nombre de critères, objectifs et de transparence” de la part des professionnels du bâtiment. Depuis janvier 2015, il s’agit d’un label indispensable pour bénéficier des aides publiques au financement des travaux de rénovation énergétique. Les particuliers qui souhaitent se voir attribuer l’éco-prêt à taux zéro ou le crédit d’impôt développement durable doivent donc faire appel à un professionnel qualifié RGE pour leurs travaux.

Au total, ce ne sont pas moins de 500.000 artisans tricolores qui sont aujourd’hui qualifiés RGE. Parmi eux, on dénombre quelques 55.000 “éco-artisans”, 39.000 “pros de la performance énergétique” et 50.000 spécialistes des énergies renouvelables “Qualit’EnR”. Ainsi que les 347.000 personnes qui collaborent avec les 62.000 entreprises RGE.

La labélisation du renouvelable en forte progression

2015 a été une année “particulièrement chargée” pour Qualit’EnR, organisme chargé de la qualification relative aux énergies renouvelables. Ce dernier affirme en effet avoir délivré quelques 15.000 qualifications RGE à plus de 10.000 entreprises différentes. Soit une progression de 47% par rapport à l’année précédente.

Selon les chiffres rendus publics par Qualit’EnR, le nombre de demande a progressé de 26% avec un total de 18.000 dossiers de qualification reçus tout au long de l’année. Le secteur des pompes à chaleur signe une importante progression de 75% avec 4.500 dossiers validés cette année, alors que la filière bois-énergie représente quasiment 1 label délivré sur 2 (6.800 dossiers validés).

Alors qu’elle connait une baisse depuis quelques années, la filière solaire thermique affiche un léger sursaut : le nombre de qualifications attribuées cette année aurait progressé de 5% par rapport à 2014. La filière photovoltaïque poursuit en revanche sa décroissance avec une baisse de 15% (1.050 qualifications).

2016 : nouvelle qualification et simplification

Alors que Qualibat fêtera ses 10 années d’existence, 2016 signera l’apparition d’une nouvelle qualification “pour permettre aux professionnels des énergies renouvelables installant des chaudières à condensation et à micro-génération de regrouper l’ensemble de leurs qualifications RGE chez Qualit’EnR”.

Du côté des changements opérationnels, il faut signaler la modification des critères d’obtention du label RGE : un arrêté simplifiant la procédure d’obtention a en effet été publié au Journal Officiel le 9 décembre dernier. Il entrera en vigueur au 1er janvier 2016. Il s’agit notamment de mettre en place un audit unique pour contrôler les entreprises titulaires de plusieurs qualifications.

Enfin, face à la recrudescence de l’usage abusif du logo RGE, Qualibat invite les ménages tricolores à s’assurer de la conformité de la qualification des professionnels qui réalisent leurs travaux. L’Ademe a notamment mis en place un annuaire qui recense en temps réel l’ensemble les professionnels français qualifiés RGE.

En savoir plus

→ Rénovation énergétique : 62 000 entreprises qualifées RGE à fin 2015 (Connaissance des énergies)

→ Une année 2015 très riche pour Qualit’EnR (Bati Actu)

→ Un arrêté du 1er décembre simplifie les critères d’obtention du RGE (Le Moniteur)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>