Schneider Electric : développer l’”énergie intelligente” en Afrique

4 Voir tous les commentaires

SEI en Guadeloupe : collectivitésLors du forum Afrique Energie qui se déroule depuis le 18 juin à Barcelone, le groupe français Schneider Electric a annoncé lancer une solution visant à « accroître la quantité d’électricité disponible en Afrique avec des investissements limités ». Baptisé « Smart Cities » (villes intelligentes), le programme devrait permettre de réaliser jusqu’à 30 % d’économies d’énergie et de réduire de 15 % les pertes d’eau dans les villes africaines.


 

Population urbaine croissante et inaccès à l’électricité

L’Afrique est parmi les continents dont la population a le moins accès à l’électricité (jusqu’à 80 % de la population en zone rurale).

Le forum Afrique Energie qui se déroule chaque année en Europe a pour but de réunir acteurs de l’énergie internationaux et parties prenantes africaines pour réduire la fracture énergétique africaine.

Et ce d’autant que les besoins en électricité devraient aller grandissant puisque l’on estime que 60% de la population sur le continent vivra en ville d’ici 2050 et ainsi atteindre 2, 23 milliards d’habitants urbains.

Smart Cities : des réseaux intelligents pour les villes Africaines

Lors du forum Afrique Energie qui s’est déroulé du 18 au 20 juin à Barcelone, le groupe Schneider Electric s’est engagé à participer à la mise en place d’une énergie plus « intelligente » en proposant son expertise dans les problématiques de « smart city », autrement dit de « ville intelligente ».

Le concept de smart city désigne l’ensemble des solutions permettant de mettre en place des infrastructures énergétiques (eau, électricité, gaz, transports, bâtiments, etc.) communicantes dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique des villes.

Dans le cas du continent africain, la question de l’optimisation de l’utilisation des ressources naturelles et celle de la réduction des besoins en investissements lourds occupent une place centrale.

« Le défi consiste non seulement à produire plus d’électricité, mais aussi à générer une énergie intelligente afin de permettre une croissance intelligente en Afrique. Les solutions de Schneider Electric visent à accroître la quantité d’électricité disponible en Afrique avec des investissements limités », a expliqué Mohammed Saad, Président de Schneider Electric en Afrique.

Le groupe souhaite ainsi s’attacher à la modernisation du réseau déjà existant et au développement des énergies renouvelables, notamment solaires, qui représentent un potentiel énergétique important en Afrique.

En savoir plus

→ Smart city : la ville devient intelligente 

→ La solution ”Villes intelligentes” en vedette au Forum africain de l’Energie (African Manager) 

 

4 réflexions au sujet de : Schneider Electric : développer l’”énergie intelligente” en Afrique

  1. Ping : Less Than 10% of Rural Sub-Saharan Africans Have Access to Electricity. What’s Being Done to Change That? · Global Voices

  2. Ping : Elektrifizierung in Subsahara-Afrika: Letztes Hindernis für Entwicklung? · Global Voices auf Deutsch

  3. Ping : Eletrificação da África, última barreira ao desenvolvimento? · Global Voices em Português

  4. Ping : Menos de 10% dos habitantes da África subsahariana tem eletricidade. O que está sendo feito para mudar isso? · Global Voices em Português

TOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>