Total investit dans le stockage d’électricité à air comprimé

5 Voir tous les commentaires

lignes_haute_tension_photoBrunoContyLe pétrolier français Total vient d’entrer au capital d’une start-up américaine spécialisée dans la recherche sur le stockage d’électricité. Le stockage de l’électricité constitue un enjeu important de la transition énergétique car il permet d’éviter de gaspiller l’énergie produite aux heures creuses par les énergies intermittentes (éolien, solaire).

Basée en Californie, LightSail Energy développe la technique du stockage d’électricité à air comprimé. Ce système consiste à convertir le surplus d’électricité en air comprimé et à le stocker dans un réservoir. La chaleur générée lors de la compression de l’air est captée dans un réservoir d’eau.

Le procédé est inversé pour restituer l’électricité grâce à un spray d’eau chaude : l’énergie de la chaleur contenue dans l’eau est absorbée par l’air comprimé, puis convertie en énergie mécanique. Cette énergie mécanique permet d’actionner une turbine.

Selon LightSail, son système permettrait de restituer 70% de l’électricité stockée. Les meilleurs rendements connus à ce jour pour la méthode de l’air comprimé étaient de l’ordre de 50%.

Une telle technologie ne devrait cependant pas être économiquement viable avant plusieurs décennies.

EDF et le stockage de l’électricité :

EDF gère une dizaine de STEP (Station de transfert d’énergie par pompage) sur le territoire français. Les STEP sont la meilleure technique de stockage de l’électricité connue à ce jour.

EDF est membre du consortium eStorage dont la mission est d’améliorer l’intégration des énergies renouvelables intermittentes au réseau électrique. eStrorage travaille notamment sur l’optimisation des STEP.

En Guadeloupe et à la Réunion, EDF développe deux projets de STEP marines, qui permettront de stocker de l’énergie à partir de l’eau de mer.

Les enjeux liés au stockage de l’énergie étant plus importants pour les systèmes électriques isolés du réseau métropolitain, EDF a mené un autre projet à la Réunion : l’expérimentation d’une batterie de stockage grande capacité (1 MW) à Saint-André

 

5 réflexions au sujet de : Total investit dans le stockage d’électricité à air comprimé

  1. Le , Vexin a dit :

    Bonjour,
    Le lien internet de LightSail Energy semble mener à une page web qui contient un virus: en effet en cliquant sur ce lien j’ai été bloqué et un message de mon anti-virus m’a averti que la page était infectée.
    Cordialement.

    • Le , Bernard a dit :

      Même remarque que Vexin; peut-on avoir une explication et/ou un autre lien plus approprié?
      Dommage, car cela semblait prometteur en première approche.
      Merci.

  2. Le , KWAS a dit :

    C’est pas trop tôt !!! avec les problèmes des matières premières qui nous attendent, on pouvait pas continuer avec ces drôles de batteries qui demandent des ressources aussi sensibles à la pénuire !

  3. Le , DOULET Philippe a dit :

    ça fait des années que je le dis,mais il y a encore d’autres façons de stocker l’énergie.

  4. Le , jm brun a dit :

    Dommage que sur un site géré par EDF, on ne sache pas faire la différence entre un MW et un MWh.
    Une batterie capable de délivrer 1MW pendant 30 secondes n’a pas grand intérêt dans le stockage.

TOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>