Bouchain : la centrale à Cycle Combiné Gaz (CCG) sort de terre

2 Voir tous les commentaires

Chantier du CCG de Bouchain - © EDFLe chantier de la nouvelle centrale à Cycles Combinés Gaz (CCG) de Bouchain avance à grand pas. Les pièces maîtresses (alternateur, turbine à vapeur et turbine à combustion) vont progressivement être livrées et, mercredi 20 août, la pose des premiers éléments a commencé. Cette centrale au gaz naturel de nouvelle génération remplacera l’ancienne centrale à charbon historique de Bouchain et fournira 510 MW, de quoi alimenter quelques 600.000 foyers en électricité avec un plus grand respect de l’environnement.


 

Le montage électromécanique démarre sur le chantier de Bouchain

Henri Proglio avait annoncé en décembre 2011 un grand plan de rénovation du parc thermique d’EDF qui comprenait notamment la construction d’une nouvelle unité de production à Cycles Combinés Gaz à Bouchain, dans le département du Nord. La construction de la future centrale a démarré en 2013, après la préparation des terrains.

Mercredi 20 août, les travaux sont entrés dans une nouvelle phase. Deux immenses grues, l’une de 650 tonnes et l’autre de 350 tonnes, ont été installées pour commencer la pose des éléments actifs de la centrale. Elles vont installer 18 éléments d’une taille moyenne de 25 mètres de long dans les prochains jours.

Ces éléments sont livrés par la route et par bateau via le fleuve l’Escaut. 260 tonnes de colis sont arrivées à quai en Juillet, en provenance de Chine, et ont été acheminées par convois exceptionnels jusqu’au chantier. L’alternateur et la turbine à combustion, pesant chacun 300 tonnes, doivent arriver prochainement.

Avant de pouvoir démarrer cette phase de montage électromécanique, il a fallu construire de solides fondations pour supporter le poids des installations. 2.500 mètres cube de béton ont été coulés pour former une dalle capable de supporter les 1.300 tonnes de pièces composant le bâtiment turbine.

Les retards ont été évités jusqu’à présent et si la météo est clémente, les phases d’essai se dérouleront au printemps 2016 après que tous les raccordements électriques aient été effectués. La dernière partie du travail est la plus longue et celle qui mobilise le plus de personnel. Jusqu’à 600 personnes seront alors présentes sur le chantier.

Le Cycle Combiné à Gaz : une technologie propre et efficace

La centrale CCG est considérée comme un « nouveau moyen de production aux performances uniques au monde ». Cette technologie offre un rendement élevé, de presque 60%, contre 35% pour une centrale thermique classique. Elle est également plus respectueuse de l’environnement.

Une unité de production thermique comme celle-ci est un atout pour le réseau français. La production thermique est très flexible et permet de répondre rapidement à la fluctuation croissante des besoins de production, dans un contexte où les énergies renouvelables, souvent intermittentes, occupent une place croissante dans le système électrique français.

La technologie du Cycles Combinés Gaz permet une flexibilité encore plus grande que le charbon où le fioul. EDF a investit dans quatre CCG en France, un à Blénod, en service depuis 2011, deux à la centrale de Martigues (le premier d’entre eux est en service depuis août 2012), et celui de Bouchain qui devrait commencer son activité en août 2016.

Bientôt la fin de 45 ans de bons et loyaux services pour l’unité charbon 

Quant à la « Grande Dame », la centrale à charbon dont la tour aéroréfrigérante culmine à 120 mètres de hauteur, elle cessera son activité le 15 avril 2015. Date symbolique puisque la centrale avait ouvert ses portes le 15 avril 1970. Il faut donc se dépêcher pour la visiter, et pourquoi ne pas profiter de cette fin d’été pour saisir l’occasion de découvrir un pan de notre patrimoine industriel.

1.800 personnes ont visité l’installation en 2013 et 1.100 depuis le début de l’année. Les visiteurs ont le privilège de pouvoir pénétrer dans le cœur de l’immense chaudière, qui chauffe l’eau à 370°C et permet de produire 350.000 GWh par an. C’est le seul site en France offrant ce spectacle.

Après l’arrêt définitif de la centrale, il faudra dix ans pour démanteler l’unité charbon, afin de procéder aux diagnostics nécessaires à la sécurité et aux opérations de dépollution. Cependant, la tour aéroréfrigérante sera conservée et connaîtra une seconde vie puisqu’elle doit être raccordée à la nouvelle centrale CCG. Elle permettra de refroidir les installations sans recourir aux eaux de l’Escaut.

En savoir plus

→ Tourisme industriel. A Bouchain, la centrale ouvre son coeur (Les Echos)

→ La nouvelle centrale au gaz EDF de Bouchain montre ses formes (La Voix du Nord)

2 réflexions au sujet de : Bouchain : la centrale à Cycle Combiné Gaz (CCG) sort de terre

  1. Le , bouchain a dit :

    La photo du chantier est une photo de Martigues…

    • Bonjour,
      La photo publiée représente bien le chantier EDF de Bouchain, dans sa phase de montage électromécanique à l’été 2015.
      Elle a été prise depuis le toit des installations charbon voisines.
      mais le soleil brille aussi dans le Nord :)

TOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>