Le dispatching et les centres de répartition de l’électricité

0 Voir tous les commentaires

centre de dispatching de la Réunion -  © EDF - Jean-Luc PetitL’électricité ne pouvant pas être stockée en grande quantité, la production doit en permanence être ajustée à la demande pour éviter le risque d’une coupure sur le réseau. Le dispatching, à savoir la répartition en temps réel de l’électricité en fonction des besoins, est assurée par des centres de répartition de l’électricité.


 

Le dispatcheur, « un chef d’orchestre »

La demande d’électricité varie fortement au cours d’une journée ou au cours d’une année, en fonction de plusieurs facteurs qui peuvent être météorologiques (la consommation est par exemple plus importante lors des périodes de froids hivernaux) ou sociétaux (en raison de l’activité économique, la consommation électrique est plus forte les jours de semaine que le week-end).

Comme l’électricité ne peut pas être stockée en grande quantité (seule les STEP permettent de stocker industriellement de l’électricité aujourd’hui, voir ci-dessous), la répartition de l’électricité produite doit être assurée en temps réel, quel que soit le niveau de la demande et à tout moment.

Cette mission de répartition est appelée dispatching. Elle est assurée par des dispatcheurs, qui travaillent dans les salles de répartition de l’électricité de RTE (Réseau de transport d’électricité, filiale d’EDF).

Le dispatcheur assure un rôle de chef d’orchestre. Il doit tenir compte des multiples moyens de production d’électricité existants : centrales nucléaires, centrales hydrauliques, centrales thermiques, énergies renouvelables…

Certains outils de production de secours sont capables de produire de l’électricité en moins de dix minutes. Ils peuvent être démarrés à distance par le dispatcheur pour ajuster la production à la demande : centrales hydroélectriques (pleine puissance de production atteinte en seulement 2 minutes), turbines à combustions (pleine puissance en 6 minutes)…

Les énergies renouvelables intermittentes compliquent la tâche du dispatcheur, car leur production dépendante des aléas climatiques ne peut pas être déterminée à l’avance avec précision.

Des études prévisionnelles de la consommation

Pour évaluer la demande à l’avance, le dispatcheur fait des hypothèses basées sur des prévisions de consommation. Il doit faire preuve de réactivité pour compenser au plus vite les écarts entre besoins théoriques et les besoins réels.

Les besoins théoriques sont calculés grâce à des études prévisionnelles de la consommation qui permettent d’anticiper le niveau de la demande, que ce soit une heure à l’avance, une journée à l’avance ou une année à l’avance.

La mesure la plus importante est celle de la courbe prévisionnelle de consommation de la journée, qui est visible sur le site de RTE (tout comme la courbe de consommation en temps réel).

Pour les prévisions quotidiennes, effectuée 24 heures à l’avance, les prévisionnistes de RTE s’appuient sur les prévisions de production des centrales, les historiques de consommation et les prévisions météorologiques.

Plusieurs centres de dispatching sont répartis sur le territoire national : 7 centres de dispatching régionaux, et un centre de dispatching national (Centre national d’exploitation du système électrique) qui gère la distribution de l’électricité sur le réseau très-haute tension (20.000 kilomètres de lignes 400.000 volts) et les échanges d’électricité sur les marchés extérieurs (vente et achat d’électricité aux pays voisins de la France). Ce centre national emploie pas moins de 180 personnes.

Vidéo de présentation du centre de répartition de l’électricité de la Réunion :

En savoir plus

Le dispatching

Entrez dans les coulisses du dispatching national (Au-delà des lignes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>