Un bateau électrique équipé de supercondensateurs à Lorient

4 Voir tous les commentaires

LA COTE BLEUE DE MARTIGUES A MARSEILLELa Communauté d’Agglomération du Pays de Lorient s’est équipée d’un bateau à passagers électrique construit à partir de matériaux respectueux de l’environnement. Aucun CO2 n’est émis pendant les 28 aller-retours quotidiens de ce catamaran de 22 mètres de long. Ce sont des condensateurs « super-capacités », technologie novatrice, qui, grâce à une recharge ultra-rapide, assurent une alimentation électrique suffisante pour assurer ces trajets.


 

Un catamaran électrique qui navigue 14 heures par jour

“Ar Vag Tredan” (“le bateau électrique” en Breton) fait 22,10 mètres et peut transporter 150 personnes, dont 123 assises. Ce nouveau bateau à passagers qui circule entre Lorient et Locmiquélic possède deux propulseurs électriques qui lui permettent d’atteindre une vitesse de pointe de 10 nœuds sans aucun rejet de CO2.

Ce bateau “vert” a été construit avec des matériaux recyclables respectueux de l’environnement et avec des équipements, comme les éclairages et les chasses d’eau, qui minimisent sa consommation énergétique.

Grâce à ces technologies, un aller-retour ne nécessite que de 15 à 20 kWh selon Enerzine. Mais le bateau doit faire 28 allers-retours quotidiens, ce qui correspond à 14 heures de navigation par jour. L’électricité nécessaire ne pourrait donc pas être fournie par des batteries standards.

Le bateau est donc équipé d’un système d’un nouveau genre: 8 séries de 16 condensateurs “super-capacités”, ou “supercondensateurs”, stockés dans les deux coques du catamaran. Ces derniers ont été développés par le groupe Bolloré. Déjà utilisés dans le ferroviaire et l’aéronautique, ainsi que dans les bus chinois qui desservaient l’exposition universelle de Shanghai, ces condensateurs « super-capacités » ont été installés pour la première fois sur un navire.

Des condensateurs à charbon actif permettent un temps de recharge très court

Ces condensateurs ne transportent à bord du navire que l’électricité nécessaire à un trajet aller-retour. Ils sont rechargés à chaque escale en seulement quatre minutes, contre plusieurs heures pour des batteries traditionnelles. Ce temps de recharge très court repose sur les propriétés électriques étonnantes des charbons actifs.

Ces supercondensateurs sont décrits comme un enroulement “de fines plaques d’aluminium, couvertes de charbon actif microporeux”. L’électricité peut s’y accumuler à très rapidement et y est stockée sous forme statique.

Cette innovation fait partie d’un axe de recherche majeur sur le stockage de l’électricité grâce aux matières carbones. Les charbons actifs peuvent accumuler de l’électricité très rapidement puis la restituer aussi progressivement qu’une pile standard. Ainsi les condensateurs super-capacités de “Ar Vag Tredan” se rechargent beaucoup plus vite que des batteries standards mais se déchargent à une vitesse équivalente.

Une technologie plus durable

Les autres avantages de ces condensateurs “super-capacités” à charbon actif sont nombreux. Tout d’abord leur durée de vie est bien supérieure à celle des batteries standards. Celle des condensateurs du bateau de Lorient est évaluée à “plusieurs millions de cycles” selon le fabricant.

Ces nouveaux matériaux sont également légers, un facteur essentiel dans le domaine des transports électriques. Enfin, le supercondensateur à charbon actif est bien souvent biodégradable. Le carbone est un élément naturel contrairement aux éléments chimiques toxiques contenus dans les piles.

Seul bémol: le prix. Enerzine.com révèle que le coût de ce nouveau navire à passagers « zéro émission » s’élève à 3.231.500 euros HT, contre 1.500.000 euros pour la construction d’un navire diesel.  Un surcoût cependant « largement compensé par les économies de carburant et de frais d’entretien » assure Norbert Métairie, président de l’agglomération lorientaise sur le site de l’Association pour l’Avenir du Véhicule Électrique Méditerranéen (AVEM).

En savoir plus

Le 1er bateau à passagers équipé de condensateurs « super-capacités » (Enerzine.com)

Lorient inaugure son bateau électrique (AVEM)

Le bus électrique à supercondensateur est adopté en Chine (Supercondensateur.com)

4 réflexions au sujet de : Un bateau électrique équipé de supercondensateurs à Lorient

  1. Le , tarentule a dit :

    L’avenir appartient à ceux qui concevront un système de stockage de l’énergie (électrique je pense) PERFORMANT et DURABLE. Les coûts initiaux prohibitifs étant annulés par la production industrielle.

  2. Le , FOURRE a dit :

    eh bien faites comme nous achetez en Chine. Puisque les industriels développent leurs technoogies en Chine, il est plus que recommandé d’en profiter avec des prix “normaux” avant que les intermédiaires ne prennent leurs marges incroyables ( x7 en moyenne)…..

  3. Le , laitroc a dit :

    Le principe de stockage semble particulièrement intéressant, le problème reste malgré tout l’origine de l’électricité, non ?

  4. Le , Le Cocq Robert a dit :

    Tres content de ces progres dans le domaine des supers condensateurs.Mais il me semble me souvenir
    de mes notions d electrostatique que lors de la charge d un condensateur ,la moitie de l energie se dissipait en chaleur .
    Qu en est il ?? Le rendement serait il de 50%lors de la charge et 50% lors de la decharge ??Est ce rentable ?Et le rechauffement de la planete ? Merci de votre reponse qui m interesse ,y a t il une posibilite avec les supra conducteurs ?
    Cordialement .R Le Cocq .

TOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>